ANXIÉTÉ - ANGOISSE

Le rôle de l’anxiété :

Assurer la sécurité et prévenir des dangers réels, non imaginés. L’anxiété est une sensation normale, elle est présente chez tous les êtres humains (Doctissiomo).

Les différentes formes de l’anxiété : 

l’inquiétude – l’angoisse – la terreur – la phobie – la panique – le trouble obsessionnel compulsif – le stress post-traumatique

 

Vous souffrez du syndrome d’anxiété généralisée avec ​:

  • un état de tension nerveux et physique permanent sans en connaître et en comprendre les raisons
  • un état d’inquiétude permanent
  • des difficultés d’endormissement et/ou des réveils nocturnes fréquents
  • des symptômes d’irritabilité, d’impatience
  • des difficultés de concentration

Vous souffrez de crises d’angoisses...

et êtes saisi d’une crainte extrême associée à l’idée d’une catastrophe imminente. Celles-ci se manifestent sur les plans :
  • Physique : sensation du souffle coupé – sentiment d’oppression – langue desséchée – crispations – transpiration, moiteur – ballonnements – tremblements – picotements – jambes molles – respiration accélérée – crampes – gorge serrée – nausées/diarrhées/coliques – palpitations/tachycardie – envie d’uriner – houle dans la gorge – froid dans le dos – noeud à l’estomac – paralysie.
  • Cognitif et intellectuel : pensées centrées vers l’avenir (crainte pour soi-même ou pour les proches). Capacité à créer des scénarii catastrophiques (dont les conséquences sont l’échec, la maladie, l’accident, les problèmes financiers etc…). Sentiment de vide, incapacité à penser à quoi que ce soit, perte des repères. Impression d’enfermement.
  • Émotionnel/comportemental : Agitation improductive ou désordonnée, comportements agressifs. Peurs incontrôlées. Difficultés à agir.
  • Relationnel :dépendance à un proche car besoin d‘être accompagné, rassuré et soutenu. Diminution des contacts avec vie refermée. Timidité. Isolement. Perte de l’ambition. Pas de prise d’initiative. Comportement de fuite et d’évitement des conflits. Volonté de passer inaperçu. Capacité à se laisser dominer par les collègues ou les amis. Tendance à la passivité et au fatalisme.

3 à 5 % de la population a présenté l’un d’eux à un moment ou un autre de sa vie. Les femmes sont environ deux fois plus nombreuses que les hommes à faire des épisodes d’anxiété pathologique, sans que l’on sache pourquoi.

Il est important de se diriger vers un médecin ou un psychiatre afin de mesurer l’ampleur de l’anxiété (éventuelle dépression masquée), et de vérifier la manifestation d’une pathologie organique (hypoglycémie, hyperthyroïdie, certaines insuffisances cardiaques, certains déficits en vitamines).

Dans les crises d’angoisses, on trouve toutes sortes de phobies. Elles peuvent concerner l’espace trop grand (agoraphobie qui est la peur des espaces vides) ou trop petit (claustrophobie qui est la peur des endroits clos). Elles peuvent concerner des animaux, ou grands (chevaux), ou petits (insectes), ou particuliers (serpents, phasmes). Elles peuvent concerner des situations (école, bureau), des lieux (gare, boutique), des personnes (telle personne en particulier, plus généralement le public). Ce peut être des aspect du corps (sang, fèces). Il existe des formes intermédiaires avec les obsessions.

Ces angoisses, ces crises d’angoisses aussi désagréables soient-elle sont un moyen d’attirer votre attention et vous demandent de vous occuper de vous autrement. Une partie de vous est en souffrance et son moyen de vous le communiquer passe par des sensations corporelles désagréables, des émotions difficiles voire impossible à gérer, sans que vous en compreniez l’origine.

Vos tentatives pour gérer cette anxiété excessive, ces crises d’angoisse sont probablement l’évitement, la fuite, le repli sur soi… Malheureusement cela ne fait qu’aggraver le sentiment d’isolement et d’enferment.

La solution

Des séances de ThéraCoaching (thérapie brève alliée au coaching) vous permettent de trouver confiance en vous, grâce à différents outils éprouvés et combinés (PNL / Relaxation-hypnose / EFT : approche centrée sur les émotions et les croyances négatives / Thérapie cognitivo-comportementale / Jeux de rôles /Travail et exercices hors séances) alliés à une approche dynamique et pragmatique entre six et douze séances.

Je vous garantis des changements au bout de la 3ème séance (ils ont parfois lieu avant). 

Pour cela il est important de vérifier votre aptitude à vous investir et à vous impliquer dans le changement. Ma capacité à générer un climat de confiance permet d’entrer rapidement en contact avec toute votre « matière » et d’aller droit au but si vous m’y autorisez.

Mon expertise étayée sur une pratique de presque 20 ans me permet de vous assurer des résultats rapides et durables. Nous allons cibler l’angle d’action et fixerons un objectif atteignable et réalisable dans un nombre de séances qui respectent votre capacité d’évolution (si le travail est fini plus tôt, nous ne pouvons que nous en réjouir).

Nous allons faire un travail pour :

  • vous donner une autre compréhension de votre symptôme
  • vous redonner confiance en vous
  • vous libérer de vos émotions négatives envahissantes
  • retrouver un contact fluide avec autrui
  • retrouver une liberté d’agir et d’être
  • réveiller vos envies, vos désirs et votre motivation à aller de l’avant

Comment?

  • En identifiant le fonctionnement de votre anxiété, de vos angoisses
  • En travaillant sur vos émotions non exprimées et bloquées
  • En remontant à l’origine de votre anxiété, de vos angoisses
  • En vous libérant de certains liens qui participent à l’expression du symptôme
  • En faisant des expériences à partir du symptôme et en expérimentant de nouveaux comportements
  • En abordant vos relations avec vos proches/ vos amis/ vos collègues et en les inscrivant dans une nouvelle dynamique
  • En vous lestant de vos croyances négatives sur vous, sur la vie, et les autres
  • En apprenant à vous positionner et à poser des limites
  • En posant des actes bien précis pour vous projeter de manière positive dans la vie

Le premier rendez-vous permet de :

  • rassembler les informations essentielles,
  • cerner l’objectif à atteindre,
  • proposer un axe de travail,
  • vérifier la possibilité d’un travail ensemble à partir des informations mentionnées et du contact établi,
  • vérifier l’aptitude du patient à s’investir,
  • estimer le nombre de séances en vue du changement,
  • expliquer les documents à remplir pour la séance suivante,
  • présenter les règles de fonctionnement.

NB : La relation patient/thérapeute étant la pierre d’angle sur laquelle se déploient les transformations, il est indispensable de se sentir en confiance avec son thérapeute. Il vous est conseillé d’écouter votre ressenti lors du premier contact (voix, cohérence du discours du thérapeute).

Séances suivantes :

Visualisation – Relaxation – Communication ericksonienne – Hypnose ericksonienne/Hypno-analyse – Utilisation des personnages intérieurs – E.M.D.R. – P.N.L – Travail comportemental et cognitif – Travail sur les émotions – Travail sur les croyances négatives – Travail avec le geste d’écrire – Expériences hors séances prescrites. 

NB :

  • Un enregistrement MP3 est remis pour s’entrainer à la relaxation et renforcer le Moi
  • Travail hors séances nécessaire pour que les progrès s’installent rapidement.

La dernière séance​

Quand nous sentons que le travail se termine, nous projetons une dernière séance pour :

  • mesurer les progrès,
  • envisager l’avenir de manière constructive et
  • mettre un terme à la relation.

Les derniers contacts

Je vous envoie une questionnaire/ bilan qui me permet de faire le point sur l’efficacité de mon intervention et des outils utilisés.

Nous échangeons sur une durée de 6 mois de manière sporadique afin de vérifier le maintien des changements. Je peux être amenée à vous demander de vos nouvelles une fois par an et vous êtes libre d’y répondre ou d’en donner spontanément!.

Travail envisagé, adapté à chaque client (liste non exhaustive) :

Ma façon d’aborder les problèmes dans le cadre de la thérapie brève :​​

Note 1 :

Les personnes ayant une problématique ou des troubles psychotiques qui dépassent mes compétences sont orientées vers un service plus adapté pouvant les prendre en charge de manière plus suivie et plus soutenue.

Note 2 : 

Il est primordial que la personne adulte ou adolescente soit demandeuse d’une telle démarche, dans le cas contraire, la démarche est vouée à l’échec.

Durée de la séance - Nombre de séances

Durée de la séance :

1 heure. Un temps plus long peut être décidé ensemble pour certaines séances.

Nombre de séances :

En moyenne et en général, une quinzaine de séances sont envisagées ce qui fait une durée de 3 mois environ. Le travail peut être plus rapide (tant mieux), ou plus long si des conflits intérieurs importants sont décelés. L’approche théracoaching inclus le coaching donc ce n’est pas nécessaire d’envisager des séances de coaching en plus.

 

Nous échangeons sur une durée de 6 mois de manière sporadique afin de vérifier le maintien des changements. Je peux être amenée à vous demander de vos nouvelles une fois par an et vous êtes libre d’y répondre ou d’en donner spontanément!

Fréquence -Tarifs - Fonctionnement

Fréquence des séances :

Les séances sont rythmées à raison d’une séance par semaine (conseillé pour plus d’efficacité dans les premiers temps), et peuvent s’espacer quand vous commencez à vous autonomiser.

Tarif des séances :

Fonctionnement :

  • En cabinet privé
  • Par téléphone (voir Consultation en ligne) : Dans le cadre de la Thérapie brève je conseille quelques séances en cabinet si c’est possible.
  • Par Skype (voir Consultation en ligne): Dans le cadre de la Thérapie brève je ne conseille pas un travail uniquement par ce biais.
  • Sur la base d’un contrat signé par les deux parties
  • Prévoir un travail fait de réflexions et d’actions en dehors des séances

 

« Vivre en conscience c’est marcher en direction de la sagesse. Même si ce chemin est fait d’embûches et d’obstacles, ceux-ci ne sont pas vécus comme des échecs, mais comme un moyen de se connaître et d’évoluer ». 
Vivien Riley